Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l'Estuaire de la Gironde
SMIDDEST

Vous êtes ici : SMIDDEST > Inondations > Newsletter PAPI # 2 > Organisation d'un atelier "vers un territoire résilient" sur la presqu'île d'Ambès

Organisation d'un atelier "vers un territoire résilient" sur la presqu'île d'Ambès

 

Presqu’île d’Ambès, son premier atelier vers un territoire résilient s’est tenu le 13 avril 2018


Le Cerema propose aux collectivités locales une démarche d’accompagnement personnalisé sous la
forme d’ateliers pour favoriser le lien entre acteurs et faciliter la mise en mouvement du territoire.
Par la dynamique positive qu’elle impulse et la réflexion globale qu’elle incite, celle-ci prépare et
pose les bases d’un projet de territoire plus résilient fondé sur de nouvelles formes de gouvernance.
En effet, face à une menace, la solidarité et le lien constituent des leviers essentiels ; parce que la
première force d’un territoire réside dans ceux qui le font : élus, techniciens, entrepreneurs, grand
public sans oublier les plus jeunes.

La commune d’Ambès et Bordeaux Métropole soutenues par le Cerema ont ainsi mis en place cette
démarche avec pour ambition le développement de la culture du risque sur la presqu’île d’Ambès
afin de renforcer la capacité de résilience de ce territoire particulièrement exposé.
Le premier atelier s’est tenu le 13 avril dernier et a réuni plus d’une cinquantaine de personnes :
élus, entreprises, habitants.


















Même si l’impatience des participants de voir des avancées concrètes sur le terrain a généré
quelques crispations au démarrage de cette première rencontre, la suite fut très constructive, en effet
au fil des échanges intenses et parfois passionnés, un consensus s’est instauré et a donné lieu à des
questionnements partagés par l’ensemble des participants et permis de dégager de nombreuses
pistes pour aller plus loin vers la réduction de la vulnérabilité individuelle et collective.

Et pour que chacun puisse s’approprier la démarche et y contribuer, un « cahier de l’atelier » est
rédigé par le Cerema, à l’issue de chaque séance, afin de relater l’organisation mise en place et le
contenu des échanges. Il est destiné aux participants pour leur remémorer la séance de travail, et aux
habitants de la presqu’île pour les informer et les sensibiliser à leur environnement.