Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l'Estuaire de la Gironde
SMIDDEST

Vous êtes ici : SMIDDEST > Inondations > Newsletter PAPI > Diagnostic de vulnérabilité aux inondations des bâtiments départementaux

Diagnostics de vulnérabilité aux inondations des biens départementaux de la Gironde

 

L’inondation d’un bâtiment peut mettre en difficulté des personnes, engendrer des dégâts matériels et interrompre les fonctions que remplissent les établissements du Département (accueil de la population, sécurité routière, aide sociale, …),
Dans ce cadre, le Département réalise des diagnostics de vulnérabilité de ses bâtiments pouvant être soumis à un risque d’inondation.
Description d’un diagnostic
Le diagnostic de vulnérabilité consiste à mesurer en premier lieu les dégâts d’une inondation éventuelle selon les thématiques suivantes :
  • le degré d’inondabilité du site,
  • la sécurité des personnes,
  • la continuité du service public,
  • le coût de l’inondation,
  • les effets dominos du site sur l’environnement alentour.
En second lieu, des mesures sont proposées pour réduire la vulnérabilité du site afin de limiter l’impact d’une inondation éventuelle sur le site.
Sur les 560 bâtiments dont le Département est propriétaire, environ 80 bâtiments ont été évalués comme potentiels sites à risque inondation.

Exemple du Parc Routier
Le parc routier du Département (situé à Bordeaux sous le pont d’Aquitaine) correspond au site central du service gérant les routes départementales. Il s’agit d’un lieu de stockage de matériel et d’une partie de la flotte des véhicules, de réparation et comprenant le laboratoire routier départemental.
 
En l’état actuel, une inondation de période de retour de 100 ans (évènement de référence réglementaire) aurait pour conséquences :
  • 5 à 35 cm d’eau sur le site et dans les bâtiments
  • 40 agents au maximum concernés
  • Arrêt des missions du service public entre 1 semaine et 1 mois
  • Entre 100 000 et 500 000 € de dommages matériels
  • Un risque de pollution vers l’extérieur du à la présence de polluants (huiles, essence, goudron, …)
 

Le trait bleu représente le niveau qu’atteindrait une inondation centennale
 
Pour ce site, la vulnérabilité actuelle et la réalisation des mesures est synthétisée dans le diagramme suivant.
 

Diagramme synthétisant la vulnérabilité du site en l’état actuel (sans mesures) et avec mesures
 
 
La mise en place des mesures de réduction de la vulnérabilité pour ce site permettrait en cas d’inondation :
  • D’assurer la continuité du service public
  • De réduire le coût des dommages matériel potentiels, à moins de 100 000 €
Dans un contexte de rénovation et de besoins d’agrandissement du site, et face à des contraintes techniques (dont le risque inondation), les élus départementaux ont opté pour la délocalisation du Parc Routier sur un secteur techniquement adapté au service et de surcroît non inondable.
 
L’implication du Département de la Gironde au PAPI
Le Département de la Gironde participe au PAPI de l’Estuaire de 3 manières :
  • En tant que maître d’ouvrage d’actions, à hauteur de 405 600 €, entre 2016 et 2021
  • En tant que membre du SPIPA, à hauteur de 1,4 millions d’Euros pour les études et travaux sur les digues et le réseau hydraulique de la Presqu’île d’Ambès menées en 2016 et 2017,
  • En tant que financeur des études et travaux portés par les collectivités porteuses d’actions (à demander chaque année avant le 30 juin).
 
Contact : Service de la Valorisation de l’Espace et de la Politique du Risque (Séverine Pascal : 05 56 99 54 63)-Département de la Gironde